Voilavion : un catamaran à foils et à mât basculant

Une question de stabilité

Depuis l'ajout de foils aux coques des voiliers, monocoques ou multicoques, on a compris qu'un bateau pouvait évoluer au dessus des flots, avec pour bénéfice d'augmenter considérablement sa vitesse en diminuant sa résistance.
Avec toutefois une difficulté majeure, surtout pour les multicoques, celle de conserver au bateau toute sa stabilité lorsqu'il est en sustentation.

Un nouveau concept

Nous nous sommes entretenus avec Benjamin Magnard, fondateur et dirigeant de la société Voilavion

Vous avez mis au point un concept permettant d'assurer une bonne stabilité et une meilleure portance aux multicoques équipés de foils. Parlez-nous de ce concept.
Je suis parti du même principe que celui de la planche à voile. Un gréement avec un mât basculant.
En planche à voile, plus le vent augmente et plus le véliplanchiste se penche pour incliner sa voile qui sert alors autant à propulser la planche qu’à la soulever. Il paraissait alors naturel d’essayer d’adapter cette manière de naviguer sur un bateau de plus grande taille afin de réduire son moment de gîte (couple basculant). De là est venue l’idée de Voilavion, bateau volant à la frontière entre deux éléments, l’air et l’eau.

voilavion-2

Vous avez construit un prototype avec lequel vous avez réalisé plusieurs essais, où en êtes-vous aujourd'hui ?
Depuis 2011 nous avons travaillé sur Voilavion avec un prototype de 5,5 m, un catamaran à foils avec un mât qui peut s'incliner à 35°.
Les essais ont été concluants, puisque nous avons aujourd'hui un bateau pouvant atteindre la vitesse de 30 noeuds avec une excellente stabilité.
Certains des essais ont d'ailleurs été réalisés avec Louis Burton, le skipper de Bureau Vallée, qui participe actuellement au Vendée Globe.
Nous passons maintenant à la phase d'industrialisation et bientôt la commercialisation. Pour cela nous travaillons avec le cabinet d'architecture navale VPLP avec qui nous sommes en train de dessiner un bateau de 16 pieds pour tout public.
En effet, le concept du gréement incliné permet un meilleur couple performance/stabilité et ouvre donc la pratique du vol en catamaran à un public plus ouvert.
"Voilavion" cherche donc naturellement dans un premier temps à offrir un catamaran d'initiation au vol à destination première des écoles, clubs de voile, et des familles avec un triple objectif de simplicité d'utilisation, de sécurité et de fiabilité.
Par la suite un catamaran à vocation sportive de 18 pieds devrait voir le jour orienté pleinement vers la recherche de performance puis d'autres modèles en réflexion viendront progressivement compléter la gamme qui ira ainsi du 16 pieds au 25 pieds.

Pour quand est prévue la commercialisation de votre 16 pieds ?
Nous prévoyons des annonces à ce sujet au printemps 2017. Nous souhaitons passer de la R&D/innovation à la phase industrielle en prenant le temps de tirer les enseignements des nombreux mois d'essais sur les prototypes.
Nous allons, en collaboration avec le cabinet VPLP pour l'architecture et le design, lancer en 2017 un "Voilavion" 16 pieds qui sera simple, sûr, fiable, et performant ; un catamaran à foils pour que tout le monde puisse enfin voler en toute facilité.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

A lire aussi :

Laisser un Commentaire

1 Commentaire sur "Voilavion : un catamaran à foils et à mât basculant"

M'informer
avatar
Trier par:   Le plus récent | Le plus ancien | most voted
trackback

[…] belles images de la version 2 du concept (V1 présentée sur […]

wpDiscuz