Vendée Globe : En attendant les alizés

En tête de course, Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII), maintient une avance toute relative de 150 milles sur Alex Thomson (Hugo Boss). Pour l'instant ils naviguent tous les deux au près. Dès demain, Armel Le Cléac'h devrait commencer à trouver les alizés et naviguer tribord amures à bonne vitesse. pour Alex Thomson il faudra attendre encore un peu.

Derrière eux, Jérémie Beyou (Maitre CoQ) s'installe confortablement à la 3ème place et se rapproche même à moins de 800 milles du premier.
Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac), Yann Elies (Quéguiner - Leucémie Espoir) et Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) suivent à 1600 milles de la tête de course et évoluent dans un rayon de 100 nautiques.

Nous allons assister à une très belle dernière partie de courses où rien n'est joué. Le suspense demeure entier entre ces 6 bateaux.

Un 11ème abandon et des conditions musclées

Le skipper irlandais Enda O'Coineen (Kilcullen Voyager-Team Ireland) a démâté hier matin lors d'une manœuvre difficile au cours de laquelle son mât s'est cassé. Il a dû abandonner la course et se dirige au moteur vers la Nouvelle-Zélande.

Enda O'Coineen"J'ai été un peu pris au dépourvu. J'étais dans 20-25 nœuds de brise et je suis tombé dans un vilain grain de 35 nœuds pile au moment où le pilote a sauté. J'ai raté un empannage. Le bateau est devenu incontrôlable. Le mât s'est cassé net au niveau du pont. Je devais choisir entre sauver le gréement et sauver la coque du bateau. J'ai privilégié la sécurité en larguant le gréement pour qu'il ne perce pas le bateau. Les choses se passaient très bien pour moi, j'étais en pleine forme. Mais je dois accepter cette situation. Ce type de navigation se fait sur le fil du rasoir…"

Certains dans le pacifique vivent des conditions très musclées.
Rich Wilson, le doyen de la course à 66 ans (Great American IV), en 14ème postion se prépare à affronter deux tempêtes successives à 1000 milles dans l'Est de la Nouvelle-Zélande.

Conrad Colman (Foresight Natural Energy), 9ème, a subi une avarie de gréement dans des vents à 60 noeuds.
Il doit attendre que ça se calme avant de faire une analyze détaillée de la situation. En attendant il avance à une vitesse très réduite d'environ 5 noeuds.


Le Vendée LIVE du 02/01/17 / Vendée Globe 2016 par VendeeGlobeTV

Classement 57ème jour à 15h (UTC+1) - Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Vendée Globe - classement 02/01 à 15h