Vendée Globe : des conditions météo qui font très mal

Un dimanche difficile pour de nombreux concurrents

Armel Le Cleac'h (Banque Populaire VIII) est toujours en tête et accentue son avance sur Alex Thomson (Hugo Boss) à 48 milles, lequel préfère ralentir un peu pour ne pas casser.

“C’était une nuit très difficile avec beaucoup de vent et ce n’était pas bon pour la vitesse à cause de l’état de la mer. J’ai dû lever le pied et rester très concentré afin de ne pas subir la casse. Je suis assez fatigué avec ces fortes rafales. Il fait humide à l’intérieur du bateau et les conditions ne sont pas très confortables. J’ai hâte de pouvoir profiter du nouveau front qui arrive avec un vent de nord, car cela apportera de l’air plus chaud et un vent plus stable, ce qui me permettra de me reposer. Il est difficile de maintenir un bon rythme avec Armel, car je suis significativement plus lent que lui. Je navigue à ma manière et ne porte pas trop d’attention à Armel. Si j’essayais de garder son rythme, je crois que je pousserais trop le bateau. Ce rythme ne me surprend pas. Lors de mon premier Vendée Globe je doublais le sud du continent africain après 30 jours. Cette fois-ci après 30 jours, je pourrais être au sud de la Nouvelle-Zélande.” Alex Thomson

Derrière Jérémie Beyou (Maître CoQ) 5ème à 1430 nautiques, à un problème avec son chariot de têtière de grand-voile et change de cap vers une zone plus calme pour évaluer la situation.
Kojiro Shiraishi (Spirit of Yukoh) a cassé son mât et doit abandonner. Il se dirige vers Cape Town sous gréement de fortune.

Enfin tous les concurrents qui naviguent en bordure de la ZEA vont connaitre des heures difficiles avec des dépressions qui se succèdent où ils devront affronter des vents de 45 noeuds et une mer compliquée à gérer.

meteo


Le Club du Vendée du 04/12/16 - Semaine 4... par VendeeGlobeTV

Classement 29ème jour à 18h (UTC+1) - Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Vendée Globe - classement 04/12 à 18h