Vendée Globe : classement chamboulé et démâtage

Le "Chacal" prend le large

Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII), dit le "Chacal", va rentrer dans une dépression avec 443 milles d'avance sur Alex Thomson (Hugo Boss) qui lui se trouve bloqué dans une zone sans vent.
Les estimations des routeurs donnent 2 jours d'avance au français au passage du Cap Horn.
C'est une option sérieuse sur la victoire, mais rien n'est joué dans cette course ou tout peut arriver.

Le suspense s'est déplacé vers l'arrière

Alors qu'en tête les choses semblent figées pour le moment, c'est sur les poursuivants que le suspense est venu se poser.
Paul Meilhat (SMA) est venu reprendre la 3ème place à Jérémie Beyou (Maitre Coq) qui connait quelques problèmes techniques. Les deux bateaux évoluent à 12 milles d'écart.

Chamboulement aussi avec le groupe de trois.
Jean-Pierre Dick (StMichel Virbac) qui était passé en 5ème position en tête du groupe, s'est fait rattrapé et dépassé par Yann Elies (Quéguiner Leucémie-Espoir) qui retrouve sa place. Jean Le Cam (Finisère Mer Vent) ferme la marche. Les trois bateaux sont séparés d'une quarantaine de milles, c'est dire si le suspense est intense.

Dématâge

Stéphane Le Diraison (Compagnie du lit - Boulogne Billancourt), 11ème, a démâté, son mât s'est cassé en deux. Il navigue sous gréement de fortune et tente de rejoindre Melbourne en Australie pour se mettre à l'abri.

"Quand je casse, quand je rate une manœuvre, j’assume. Mais là, c’est dur à digérer. Il y avait 25-26 nœuds de vent, je naviguais prudemment, avec deux ris dans la grand-voile. Et le bateau est parti dans un surf, j’ai entendu un crac, je pensais que c’était un outrigger. Je suis sorti en urgence prendre la barre, et là j’ai vu que je n’avais plus de mât. L’explication, c’est un loop (boucle d’accroche) de bastaque qui a lâché. Le mât s’est brisé en deux morceaux. Au milieu de la nuit avec de la grosse mer, le mât tapait, les voiles étaient à l’eau. Je me suis battu pour ne pas avoir de trous sur le pont, les barres de flèche frottaient, c’était l’enfer. Je me prenais des déferlantes… J’ai du coup tout abandonné à l’eau comme la grand-voile, le gréement. J’ai mis le moteur, je me suis reposé deux heures, j’ai mangé, là je vais m’occuper de la bôme… et mettre le tourmentin sur ce bout de mat de 7 mètres. Je vais rejoindre Melbourne."

Baston dans l'indien

Thomas Ruyant (Le souffle du Nord pour le projet Imagine), 8ème, connait des conditions musclées en arrière d'une grosse dépression qu'il tente d'éviter.(photo de l'article)

"J’ai essayé de me positionner au mieux par rapport à la dépression qui est un peu creuse dans mon sud. J’ai un peu levé le pied hier, mais j’ai réussi à me positionner là ou je voulais être, donc je suis content parce que c’était pas gagné. Les conditions sont encore assez violentes car j’ai encore 40 à 45 noeuds de vent et la mer est assez grosse en ce moment. J’ai trois ris dans la grand-voile, j’essaie de pas aller trop vite par rapport à la dépression. Je dois essayer de la laisser passer devant pour pouvoir remettre du charbon derrière... Ma course est donc un peu entre parenthèses pendant 24 à 48 heures, mais après ça va aller mieux et je devrais pouvoir renvoyer. J’essaie de faire un route pas trop mauvaise, même si ce crochet vers le nord me coûte cher en terme de classement et de temps. Mais il n’était pas question de me retrouver dans ces conditions à 300 milles dans mon sud, je n'aimerais pas y être en ce moment. L’avantage de cette route nord, c’est que je vais pouvoir faire de la route directe pendant pas mal de temps et que j’espère pouvoir refaire un peu de mon retard sur Louis Burton. Je vais avoir encore 40 noeuds de vent et une mer assez forte jusqu’au passage sous la Nouvelle-Zélande, parceque la dépression n’avance pas très vite, donc je vais essayer d’avancer avec elle. J’ai encore 24 heures comme ça, un peu dures, à temporiser avant de pouvoir reprendre le cours normal des choses, donc encore 24 heures de baston…"


Le Vendée LIVE du 18/12/2016 / Vendée Globe 2016 par VendeeGlobeTV

Classement 42ème jour à 15h (UTC+1) - Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Vendée Globe - classement 18/12 à 15h

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

A lire aussi :

Laisser un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

M'informer
avatar
wpDiscuz