Vendée Globe : ça va vite en tête de course

Avec une vitesse moyenne de 20 noeuds sur les dernières 24 h, Armel Le Cleac'h (Banque Populaire VIII), toujours en tête, et Alex Thomson (Hugo Boss) à 21 nautiques continuent à se livrer une bataille acharnée à grande vitesse.
Alex Thomson, privé de foil tribord, espère passer bientôt tribord amures afin de pouvoir utiliser son foil bâbord, d'autant que le vent devrait forcir après le passage des Kerguelen.

Alex Thomson

Alex Thomson

"J’avais pas mal de vent pendant la nuit, mais cela ne va pas trop mal. Même s’il fait assez froid. Mais c’est normal à 46° S près des Kerguelen. Je ne vais pas me plaindre. Je porte deux couches de vêtements et deux couches extérieures. Du coup je ressemble à Bibendum. C’est mon premier Vendée Globe sans chauffage. Lors de mes tentatives précédentes, je n’avais pas assez de gazole pour l’utiliser. Je me suis donc dit que cela ne servait à rien. Ici c’est un autre monde. C’est dans ces environs en 2007 lors de la Barcelona World Race que j’ai appris que mon père avait fait un infarctus. Je n’oublierai jamais le sentiment d’avoir été complètement inutile et isolé, et il était même difficile de téléphoner. Je me méfie de cet endroit. Ce n’est pas que je me sens seul. Il y a des centaines de milliers de gens qui me suivent. Je suis à une vingtaine de milles d’Armel. Ce n’est pas la solitude. Je me sens isolé, et non pas seul. Si j’avais un foil je l’utiliserais ici, mais je n’en ai pas. Mais les foils ne rajoutent pas grand’chose à cet angle, et Armel devant moi aura un peu moins de vent, ce qui me permet de rester avec lui. On aura sans doute une transition à négocier après les Kerguelen et ensuite vers l’Australie on va avoir beaucoup plus de vent. J’espère rester accroché à Armel et d’ici jeudi, je devrais être tribord amures. Cela veut dire que j’aurai mon foil à l’eau pour obtenir le plein potentiel du bateau avec un vent de sud. Cela signifie un vent instable et frais. Des rafales, des bascules et parfois des grains."
Alex Thomson (Hugo Boss)

Des nouvelles de la course

Ce matin, Jean Pierre Dick(St Michel-Virbac) a passé le cap de Bonne-espérance. C'est le 7ème concurrent à être passé dans l'Indien.

Paul Meilhat (SMA), en 5ème position à 994 milles à une poignée de milles derrière Jérémie Beyou (Maitre Coq), est le seul "sans foils" depuis l'abandon de Vincent Riou (PRB) à tenir tête aux "foilers".


Le Vendée LIVE du 29/11/16 / Vendée Globe par VendeeGlobeTV

Classement 24ème jour à 15h (UTC+1) - Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Vendée Globe - classement 29/11 à 15h