Vendée Globe : Alex Thomson pulvérise le record des 24 heures

Alex Thomson met la pression

Le skipper d'Hugo Boss a battu le record de distance parcouru en 24 h.
Entre hier 8h et ce matin 8h, Alex Thomson a parcouru 536,81 milles nautiques à la moyenne incroyable de 22,36 noeuds !
Il dépasse de 2,33 milles le précédent record détenu par François Gabart en 2012 à bord de Macif.

La pression est énorme sur Armel Le Cléac'h, toujours en tête, mais qui voit son avance se réduire d'heure en heure. Au pointage de 15h il était à seulement 78 milles devant Alex Thomson
Cette fin de course est passionnante. Rien n'est joué.

Jérémie Beyou (Maitre CoQ) toujours en 3ème position à 800 milles du premier, nous livre ses impressions sur la lutte en tête.
"C’est intense, hein… c’est de la super régate ! Quelque part c’est ce qu’on attendait tous de ce Vendée. La dernière fois entre François (Gabart) et Armel il y avait déjà eu une belle bagarre. François avait peut-être été moins sous pression à la fin mais Amel lui avait mis la pression quand même. Ce coup-ci c’est Armel qui se retrouve dans la peau du chassé et ça ne va pas être simple. Soixante-dix milles d’avance ce n’est pas beaucoup, ce n’est vraiment pas beaucoup (rires) ! Psychologiquement, il y en a un qui est dans une dynamique positive de gagner des milles et l’autre en train d’en perdre… Et il ne faut qu’aucun des deux ne fasse des boulettes car ils ont encore un peu de vent fort à faire et moi je suis derrière en embuscade. Un peu loin, mais… enfin voilà quoi !"

et pendant ce temps ça dort...

Rien de changé pour les trois autres poursuivants.
Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac) s'intercale entre Jérémie Beyou et Yann Elies (Quéguiner - Leucémie Espoir) et Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) qui naviguent toujours côte à côte.
A priori ce la ne les empêchent pas de dormir comme en atteste "Le roi Jean"
jean-le-cam

"Ça va très bien, là on est dans une phase où ça fait des mois que l’on ne s’est pas reposé comme ça. On arrive à dormir, les vents ne sont pas très stables encore mais on arrive à dormir, du coup quand on se réveille le corps est complètement engourdi, la nuque aussi… Le corps commence à se remettre de ses émotions. Tu dors profondément alors qu’avant quand tu dormais tu avais toujours un truc qu’il n’y avait pas. Là, il fait beau, on est dans les alizés, on n’a de pas de changement de voiles à faire pour l’instant, c’est une situation assez reposante. C’est une situation où tu es un peu dans la lune, tous les muscles du cou qui se décontractent, t’as l’impression d’être en pleine métamorphose du corps. C’est assez curieux, si j’avais le courage je ferais une vidéo juste au moment où je me réveille, à mon avis, c’est puissance 10, en général on n’aime pas quand on se réveille, faudrait que je le fasse, ça doit être terrible."
Jean Le Cam


Le Vendée LIVE du 16/01/17 / Vendée Globe par VendeeGlobeTV

Vendée Globe - classement 16/01 à 15h

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

A lire aussi :

Laisser un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

M'informer
avatar
wpDiscuz