Vendée Globe : le calme après (et avant) la tempête

le calme après la tempête

Après quelques jours très durs pour les marins, qui ont vu l'abandon de Kito de Pavant dans des conditions difficiles et de Sébastien Josse, le calme est revenu auprès de la flotte.

Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) est au mouillage à Cape Town pour tenter de réparer son foil bâbord.

Éric Bellion (Comme un seul homme) a pu changer sa mèche de safran. Il est reparti dans la course.

Romain Attanasio (Famille Mary - Etamine du Lys) est au mouillage à Simon Bay dans le Sud-Est du Cap pour tenter de réparer ses safrans endommagés.

Thomas Ruyant ( Souffle du Nord pour le projet Imagine) a pu colmater sa voie d'eau et est reparti dan la course.

thomas-ruyant"J’ai repris la route hier soir après une journée un peu pénible. C’est reparti même si j’ai encore quelques petites bricoles à régler pour être à 100%. En fait, c’est la prise d’eau d’un ballast qui a découpé le fond de coque en s’ouvrant violemment sur une vague pendant un surf : je me suis retrouvé avec une colonne d’eau de 20 centimètres jusqu’au plafond ! Il a fallu réagir rapidement : j’ai colmaté dans un premier temps avec un bas de ciré le temps d’empanner, de rouler la voile devant et de faire un état des lieux. Puis j’ai réalisé un système de bouchon par l’intérieur avec de la mousse expansée, des plaques de mousse et un capuchon final en carbone, le tout étayé par l’intérieur pour maintenir l’ensemble. Ça a l’air de bien fonctionner… C’est la prise d’eau bâbord qui est désormais condamnée. Sur le moment, c’était impressionnant et je me suis dit que c’était terminé pour moi ! Mais avec un peu d’énergie, j’ai réussi à circonscrire le problème. Le moteur n’est finalement pas touché : je l’ai aspergé d’huile d’isolation électrique pour le préserver et il a démarré déjà deux fois." Thomas Ruyant

Le calme avant la tempête

Armel Le Cleac'h (Banque Populaire VIII), et Alex Thomson (Hugo Boss) à 132 milles rentrent dans le pacifique. Les conditions météo vont se durcir avec une grosse dépression qui les oblige à naviguer très près de la ZEA (Zone d'Exclusion Antarctique) pour l'éviter au maximum.
Loin derriere eux, Paul Meilhat (SMA) à 1256 milles, Jérémie Beyou (Maitre CoQ), Yann Elies (Quéguiner - Leucémie Espoir) et Jean-Pierre Dick (StMichel Virbac), qui ont franchi ou s'apprêtent à franchir le cap Leeuwin, naviguent eux aussi en bordure de la ZEA pour éviter une zone anticyclonique, mais vont être confrontés bientôt à cette même grosse dépression.

Le Vendée LIVE du 08/12/2016 / Vendée Globe par VendeeGlobeTV

Classement 32ème jour à 15h (UTC+1) - Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Vendée Globe - classement 03/12 à 15h

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

A lire aussi :

Laisser un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

M'informer
avatar
wpDiscuz