Une nouvelle technologie pour dessaliniser l'eau de mer

Des chercheurs de l’Université de Manchester (Royaume-Uni) travaillent actuellement sur une nouvelle technologie qui permettrait de dessaliniser l'eau de mer à moindre coût et avec très peu d'énergie.

Le procédé consiste à utiliser un tamis à base d'un nouveau matériau découvert récemment, l'oxyde de graphène.
Des membranes de ce matériau en forme de treillis hexagonal permettraient de filtrer l'eau de mer en retenant le sel et les molécules organiques.
Des tests précédents, menés par la même équipe de chercheurs sur des treillis en graphène, avaient montré que, lorsqu’elles sont immergées dans l'eau, les membranes gonflaient légèrement, les mailles du tamis grossissaient et laissaient passer les plus petits sels.

Le Professeur Rahul Nair qui dirige les travaux de recherches à l'université de Manchester, a déclaré récemment que la solution avait été trouvée afin de stabiliser la taille des membranes des tamis constituées d'oxyde de graphène.
Les résultats ont été publiés dans la revue Nature Nanotechnology

Cette nouvelle technologie constitue une avancée considérable dans la quête de l'eau.
On estime à 14 % la frange de la population mondiale qui aurait un accès insuffisant à l'eau en 2025.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

Laisser un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

M'informer
avatar
wpDiscuz