Trombes marines : un phénomène de plus en fréquent sous nos lattitudes

trombe-marine-ajaccio

Le journal Var Matin rapporte dans son édition en ligne d'aujourd'hui plusieurs observations de ces trombes marines à proximité des côtes varoises ces dernières 48h.

Photo prise par Rémi Coste dans la rade de Toulon 

 

Ce temps est fou #tornade #mauvaistemps #orage

Une photo publiée par Rémi Coste (@remicst) le

Ce phénomène météorologique se forme de la même manière qu'une tornade mais avec moins de puissance et d'intensité. C'est la conséquence de la rencontre d'une masse d'air froid instable au-dessus d'une masse d'eau plus chaude. Le contraste thermique déclenche un courant ascendant intense. Il se forme un nuage convectif dont l'activité est matérialisée par la trombe constituée de particules d'eau en suspension.
Les vents tourbillonnant à l'intérieur de la trombe peuvent atteindre 130 km/h et représenter un réel danger pour les embarcations et les personnes qui se trouveraient pris dans ce mouvement. Heureusement, la (relative) faible vitesse de déplacement de ces trombes autour de 40km/h, laisse le temps de s'en éloigner. Il n'en demeure pas moins que l'effet de surprise est saisissant.

Lire un article connexe sur le sujet "Une trombe marine filmée d'un bateau à proximité"

Article connexe : Mediterranée : un ouragan est-il possible ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

A lire aussi :

Laisser un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

M'informer
avatar
wpDiscuz