Traversée de l'Atlantique en semi rigide : Christophe Maupaté abandonne

Christophe Maupaté - retour à Reykjavík

Au terme de la 5ème étape qui l'avait conduit à Reykjavik en Islande le 1er août dernier, Christophe Maupaté attendait la bonne fenêtre météo pour s'élancer dans la 6ème étape de 750 milles nautiques qui devait l'amener à Qaqortoq au Groenland.

Entre temps il avait décidé de rentrer en France quelques jours en attendant le bon moment.
De retour à Reykjavik ou son bateau était resté amarré, il était reparti jeudi en direction du Groenland.
En navigation, les conditions de mer se sont dégradé, il s'est trouvé confronté à une houle très rapprochée, empêchant le bateau de trouver la bonne vitesse et le rendement optimal. Or sur une étape aussi longue, la consommation est le point crucial.

Après avoir discuté et refait tous les calculs avec son routeur, Christophe a préféré jouer la prudence et la sécurité: il a fait demi-tour vers Reykjavik et a décidé, pour cette année de mettre en pause cette formidable aventure.

Christophe Maupaté

"Alors, comme vous avez pu le constater j’ai fait demi-tour. J’avais la houle complètement de face, entre 1,1m et 1,4m et fréquence 5s. Résultat je ne pouvais pas atteindre ma vitesse garantissant un bon rendement, donc risque sur l’autonomie, donc CA TAPE, donc j’ai mal au dos ! Donc je ne pouvais pas décemment continuer. Ça me fait ch… pour vous tous qui me suivez !"

a déclaré Christophe Maupaté en nous donnant rendez-vous en 2017 pour poursuivre l'aventure à laquelle il n'a pas renoncé.

Son bateau, le Bellavista, sera quand à lui rapatrié en France par conteneur.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

A lire aussi :

Laisser un Commentaire

1 Commentaire sur "Traversée de l'Atlantique en semi rigide : Christophe Maupaté abandonne"

M'informer
avatar
Trier par:   Le plus récent | Le plus ancien | most voted
steph
Invité

Le "défi" le plus ridicule de l'année? Pas loin...
On peut aussi prendre l'autoroute Paris- Nice en vélo, faire l'Everest en tongs.
On peut donc aligner tous les records du monde (et ils seront faciles à battre vu que les non-abrutis n'essaient pas et que les abrutis ne vont pas au bout) quand il s'agit d'utiliser un objet à l'encontre de son usage et de sa destination.
Un RIB au milieu de l'Atlantique Nord... Bande d'irresponsables vaniteux.

wpDiscuz