Taxe sur la déconstruction - la voie de la raison

La mise en application de l'eco-taxe destinée à financer la déconstruction des vieux bateaux a finalement été repoussée.
Cette composante de la loi sur l'économie bleue votée en commission paritaire le 6 avril dernier avait fait s'insurger tous les acteurs de l'industrie nautique qui réclamaient une étude d'impact sur l'économie de la filière avant toute mise en application.
La ministre de l'écologie Ségolène Royal était restée sourde à ces appels pourtant non dénués de bons sens.
Les députés et les sénateurs de la majorité comme de l'opposition ont finalement fait preuve de sagesse en écartant pour cette l'instant cette composante de la loi.