Porquerolles : Mouillages et Découverte

Article mis à jour : le 22 juillet 2016 à 19 h 46 min

La plus grande des Iles d'Or, du nom fréquemment donné à l'archipel que composent les trois îles au large de Hyères, est aussi la plus fréquentée. On compte par centaines de milliers, le nombre de visiteurs qui viennent chaque année contempler la beauté des lieux.
Sa gestion est confiée au Parc naturel de Port Cros, et son statut est en pleine évolution.
Longtemps livrée aux pirates de tous bords, elle a finalement commencé à être fortifiée sous François Ier, avec le fort Ste Agathe, puis sous Richelieu, qui fit construire, entre autres, les forts du petit et du grand Langoustier, et de l'Alycastre. Au total sept fortifications surplombent les hauteurs et sont le prétexte à de très jolies balades au milieu de la végétation très particulière de l'île.
Vous l'aurez compris, la meilleure période pour venir mouiller autour de ce petit paradis sera plutôt hors de la période 15 juin ­ 15 septembre.
L'intérêt réside dans la possibilité de venir y séjourner quelques jours, de mouiller à différents endroits, et d'en profiter pour visiter l'intérieur à travers les chemins balisés et répertoriés.
Si toutefois vous y venez en juillet, ce sera l'occasion de passer une soirée au festival de Jazz qui a lieu en plein air, sur les hauteurs du village, dans l'enceinte du fort Sainte Agathe.

 

Porquerolles avant-port
L'île offre peu de possibilités d'abris dignes de ce nom. Par fort coup de vent,
mieux vaut rentrer au port et en profiter pour visiter le village et l'intérieur.

 

porquerolles porquerolles porquerolles porquerolles
L'intérieur des terres, alterne entre forêt, de pins majoritairement, mais aussi de chênes, maquis et terres cultivées (vignes essentiellement). A noter quelques espèces de plantes endémiques de l'archipel ou ayant quasiment disparu du littoral continental.

porquerolles porquerolles
La côte nord, ouverte sur le golfe de Hyères offre les mouillages les plus abrités, mais aussi les plus fréquentés.

porquerolles porquerolles porquerolles porquerolles
L'anse du parfait, orientée Sud, est un bon abri par vent d' Est. L'entrée de l'anse doit se faire au milieu, et le mouillage doit se prendre avec précaution, surtout vers la rive ouest ou les fonds remontent franchement. L'anse n'est pas très grande, et seul un petit nombre de bateaux peut s'y positionner. La plage de sable noir forme un petit isthme donnant de l'autre côté sur la plage du Langoustier ouverte au Nord Ouest, et dont le prolongement conduit vers l'extrêmité Ouest de l'île, la presqu'île du Langoustier et le fort du même nom. On y aperçoit le cap Sicié, distant de 14 Mn

De l'un ou l'autre des mouillages, il est possible de rejoindre à pied le village de Porquerolles, distant d'environ 5 kms, soit par le rivage nord, soit par l'intérieur. Une jolie ballade conduit également vers la calanque du Bregançonnet avec des vues sublimes des falaises vers le large au Sud.

porquerolles porquerolles porquerolles porquerolles
L'anse du Bon Renaud, à la plage d'Argent est un excellent mouillage bien protégé de l'ouest. C'est le seul abri digne de ce nom en cas de coup de vent. Le village de Porquerolles ne se trouve qu'à 2 kms à pieds, et la plage est l'endroit préféré de la plupart des visiteurs qui arrivent par la navette. Par beau temps c'est assez surchargé, et il est préférable de choisir un mouillage plus éloigné du centre de l'île.

porquerolles porquerolles porquerolles porquerolles
Le village de Porquerolles est distant d'environ 6 kms des extrémités Est et Ouest de l'île. Dès 8h les premières navettes incessantes entre la Tour Fondue et le port, déversent leurs flots de visiteurs à raison de 1 million par an, pouvant atteindre 10.000/jour en plein mois d'aôut. A l'heure de l'apéritif, le soir à partir de 19h, l'île devient beaucoup plus calme. La dernière navette a sonné le rappel, le village redevient paisible et les plages se sont vidées comme par enchantement.
Dès que les ombres s'allongent et que la chaleur décroit, "l'immense" place de l'église devient le rendez­-vous incontournable des "Plaisanciers­ Joueurs­ de ­Boules". Pendant que certains élaborent les meilleures stratégies pour remporter la partie, d'autres savourent l'instant aux terrasses des cafés qui bordent la place.
Les seuls véhicules autorisés sur l'ile, sont ceux des résidents permanents, pour la plupart commerçants, et des services publics. Les moteurs électriques sont devenus majoritaires et ont une autonomie très largement suffisante vu les distances à parcourir. Des loueurs de vélos proposent leur service aux visiteurs.

Porquerolles
Quelques professionnels s'affairent encore à réparer leurs filets sur le Quai des Pêcheurs ou il n'est pas rare de rencontrer Chapons, Homards, Dorades destinés aux restaurateurs locaux et aux particuliers, à condition de guetter le retour des bateaux.

 

Porquerolles
Une fois le village traversé en empruntant quelques jolies ruelles arborées et fleuries, tel l'arbre des voyageurs qui rappelle des îles beaucoup plus lointaines, on a le choix d'entamer la visite de l'île, à travers la centaine de kms de chemins, pistes, et sentiers. Tous les chemins sont balisés, les distances indiquées, ce qui permet de préparer soigneusement chaque ballade ponctuée de senteur d'eucalyptus et accompagnée du chant du faisan qui nous rappelle qu'il est présent en nombre sur l'île..

 

porquerolles porquerolles porquerolles porquerolles
Tout est prétexte à ballade. Visite des forts, promenade en forêt ou le long des falaises abruptes sur la côte sud et les calanques escarpées.

 

porquerolles porquerolles porquerolles porquerolles
Plage de La Courtade - A 300 m du bord, les herbiers de posidonies laissent la place à un fond de sable fin qui donne à l'eau une couleur turquoise digne des îles tropicales. Plusieurs chemins d'accès répartis sur toute la longueur de la plage, nous ramènent vers le chemin principal, bordé de pins et d'eucalyptus. En prenant vers l'Est, de belles ballades nous amènent au Sémaphore, ou au fort de la Repentence, distant de 2 kms, rebaptisé "Monastère Sainte Marie du Désert" depuis que le père Séraphin, en 1995, à entrepris de le rénover entièrement.

porquerolles porquerolles porquerolles porquerolles
A l'extrémité Est de l'île, la majestueuse plage Notre­ Dame étire son ruban de sable fin jusqu'à la pointe des Mèdes. Complètement ouverte au Nord­Ouest, contrairement à ce qu'on peut lire ça et là, elle n'est absolument pas abritée, sauf en Est modéré. Seule la petite crique de l'Alycastre, à l'extrémité Ouest de la plage permet de s'abriter correctement en cas de coup vent. Mais l'endroit est petit et seule une poignée de bateau peut y mouiller. Comme à La Courtade, l'eau y est turquoise et le sable blanc et fin. Du fait de sa distance du village, environ 4 kms, elle n'est pas surfréquentée. Au mouillage, par contre, en pleine période estivale, les places sont comptées. Les promenades à pieds au départ de la plage sont variées. A l'extrémité de la pointe des Mèdes, le fort surplombe la plage et les eaux cristallines de la petite côte Est.

Christian Gicquel

Christian Gicquel

Créateur et Administrateur de forumdubateau.com
christian.gicquel@forumdubateau.com
Christian Gicquel

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

A lire aussi :

Laisser un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

M'informer
avatar
wpDiscuz