Les nouveaux défis de François Gabart avec le trimaran MACIF

trimaran-macif

Article mis à jour : le 13 mars 2017 à 14 h 15 min

M24 un véritable laboratoire flottant

C'est hier mercredi 8 mars qu'a été remis a l'eau le M24.
M24 c'est le nom de code du trimaran d'entrainement avec lequel François Gabart va évoluer pendant la phase de préparation du nouveau défi qu'il s'est lancé, battre le record du tour du monde en solitaire détenu par Thomas Coville à bord de Sodebo depuis le 25 décembre dernier en 49 jours, 3 heures, 7 minutes et 38 secondes, - voir notre article connexe.
S’il n’est pas une réplique du multicoque de 30 mètres, le M24 (24 pieds) sert avant tout à étudier le comportement d’un trimaran en fonction des différents appendices utilisés. Il est équipé de deux foils différents d'un côté et de l'autre afin de pouvoir comparer et tester

Un record qui va être difficile à battre

C'est à bord du trimaran MACIF - 30 x 21 mètres que François Gabart va tenter de battre ce record qu'il avait qualifié lui-même d'immense exploit. Macif sera en stand by dès le 21 octobre en attendant la meilleure fenêtre météo

"Nous avions en partie fermé le cockpit l’an dernier. Nous avons été plus loin cette année, avec un système de hublots et de cloisons en composite pour mieux protéger le barreur. Le cockpit est désormais totalement fermé. Je souhaite piloter sans m’inquiéter pour ma sécurité", explique François Gabart.
et de rajouter, "Le record de Thomas est pour moi une énorme source d’inspiration et de motivation même si au vu des statistiques dont nous disposons, ce record sera très compliqué à battre."

trimaran-macif-caracteristiques

The Bridge - l'autre défi

Un autre défi attend le team MACIF, plus ludique et insolite, mais tout aussi sérieux. The Bridge, une course en équipage qui mettra en compétition quatre maxi-trimarans du Collectif Ultim (Actual avec Yves le Blevec, Idec Sport avec Francis Joyon, MACIF avec François Gabart et Sodebo avec Thomas Coville) aux côtés du paquebot géant Queen Mary 2, entre le pont de Saint-Nazaire et le pont Verrazano de New-York, le départ sera donné le 25 juin. 2691 passagers sont attendus à bord du Queen Mary 2 pour suivre pour la première fois une course océanique en direct depuis l’Atlantique.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

A lire aussi :

Laisser un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

M'informer
avatar
wpDiscuz