Le multiple champion du monde de surf Kelly Slater demande une régulation des requins à La Réunion

Le 21 février, un bodyboardeur était attaqué par un requin à Saint-André, sur la côte Est de l'île de La Réunion.
Mordu à l'artère fémorale, le jeune homme de 26 ans avait succombé à ses blessures.
Il s'agissait de la vingtième attaque depuis 2011, dont huit ont été mortelles.

Le responsable, le requin bouledogue qui pullule en surnombre dans ces eaux et qui représente un sérieux déséquilibre pour l’écosystème.
Non seulement il extermine les requins de récif, mais il et met en danger toute une population, pas uniquement les surfeurs mais aussi les simples baigneurs.
Pour rappel, la réglementation en vigueur depuis le 26 juillet 2013, relative à la pratique de certaines activités nautiques et reprise dans l’arrêté préfectoral du 8 février 2017, interdit dans la bande des 300 mètres du littoral du département de La Réunion, sauf dans le lagon et dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal, les activités les plus exposées au risque requin. Cet accident est donc intervenu alors que les activités nautiques et de baignade étaient interdites dans cette zone.

Comment vivre sur une île dont la quasi totalité du littoral est interdit à la baignade  et comment en est-on arrivé là ?

En mai 2013, La Fédération Française de Surf avait publié un article très dense faisant état de la situation, décrivant les faits et donnant les positions des uns et des autres sur les solutions à apporter :

"Les attaques de ces deux dernières années ont, elles, la particularité de s’exercer sur ce qu'il conviendrait d'appeler des « pistes vertes ». 
Jamais les requins n’ont été en aussi grand nombre à La Réunion que depuis ces derniers mois.
Qui plus est sur cette zone jusque-là sans histoire, la « piste verte », laquelle s’étend sur une bande d’une trentaine de kilomètres, face aux plages les plus populaires de l’île.
La quasi-totalité des dernières attaques a eu lieu dans cette zone, placée en réserve marine en 2007. Avant la création de cette zone, la présence de requins était exceptionnelle à cet endroit.
Les signalements et observations de squales y sont désormais quasi quotidiens, l'ensemble des pêcheurs de l'île a de plus en plus de difficultés à ramener un poisson entier à bord de son bateau."

L'article dans son intégralité : www.surfingfrance.com

L' américain Kelly Slater, légende du surf, onze fois champion du monde, fervent défenseur de l’environnement, des océans et des requins, s'est livré à un commentaire sur la situation et propose une régulation sur 120 milles nautiques autour de l'île en prélevant régulièrement des spécimens de plus de 3m50 et 500 kgs.

"je ne vais pas me faire aimer en disant cela mais La Réunion a besoin de mettre en place une régulation conséquente, et ça tous les jours.
Il y a un déséquilibre évident dans l'océan là-bas. Si le monde entier avait ces taux d'attaques, personne ne continuerait à profiter de l'océan et des millions de personnes mourraient littéralement de cette manière.
Le gouvernement français doit s'en occuper dès maintenant."

Les propos de Kelly Slater ont suscité beaucoup de critiques sur les réseaux sociaux, certains ayant traduit ses propos par "élimination" au lieu de "régulation" des requins bouledogues.
Deux grands noms du surf sont venus prendre sa défense.

"Pour ceux qui se sont permis de critiquer Kelly Slater... J'invite vraiment tous les amateurs de surf et de la mer en général à mieux comprendre notre crise "Requins" à la réunion. Le sujet est très sensible pour ne pas vouloir critiquer en aveugle, en particulier pour ceux qui ne sont jamais venus à La Réunion. C'est trop facile de critiquer ou de juger sans savoir. Nous, les surfeurs, nous sommes des amoureux de la mer, nous protégeons et contribuons tous les jours à la protection de l'océan. Quand l'un des plus grands écologistes comme Kelly Slater se positionne sur notre crise, vous ne vous demandez pas pourquoi ? Il a beaucoup contribué à la protection de l'environnement, beaucoup plus que vous tous ensemble. Alors posez-vous la question, réflechissez, puis venez nous voir avec des solutions et pas avec de la haine. Nous avons perdu trop de frères. Il est nécessaire que ça s'arrête. Nous devons nous unir pour mieux avancer. Bonne journée à tous." Déclaration de Jeremy Flores, le champion français de surf, sur sa page facebook.

Le surfeur Tahitien, Michel Bourrez a réagi lui aussi sur sa page facebook et a demandé aux médias de ne pas déformer les paroles de Kelly Slater pour  faire du buzz.

"Que feriez vous si même le fait de se baigner à la mer à 2 mètres du bord serait un danger pour sa vie! Polynésiens ou personnes qui vivent des activités nautiques, seriez vous prêts à ne plus retourner dans l'eau? La question des attaques de requins sur l'île de la Réunion est un sujet délicat... J'ai longuement parlé de ce sujet avec Jeremy Flores. Personne ne veut tuer de requins, ils sont dans leur élément! Mais là , le problème est plus grave! La surpopulation de requins bulldog n'arrête pas d'augmenter! Ce requin qui lui n'attaque pas que pour goûter comme le blanc ou le tigre... celui là n'a qu'une seule idée, celle de tuer sa proie qu'elle soit comestible ou pas!!! Il y a un déséquilibre et l'Homme est sûrement responsable encore une fois... ici à Tahiti , nous vivons sur ou dans l'eau comme à La Réunion !!! Que feriez vous si vous preniez votre va'a , tombiez dans l'eau et vous faisiez attaquer? Ne jugez pas trop rapidement les propos de Kelly Slater et de Jeremy Flores sans avoir fait le tour de La question! Des amis d'enfance de Jeremy sont morts à cause de ces attaques! Ils ont fait appel à beaucoup d'experts venant du monde entier pour arriver à cette conclusion... Merci à tous..."

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

A lire aussi :

Laisser un Commentaire

2 Commentaires sur "Le multiple champion du monde de surf Kelly Slater demande une régulation des requins à La Réunion"

M'informer
avatar
Trier par:   Le plus récent | Le plus ancien | most voted
trackback

[…] Le spot de la Pointe au Sel ou évoluait le jeune homme est une zone interdite à la baignade et aux sports nautiques. Ces multiples attaques de requins font polémiques sur l'île ou est remise en cause la réserve marine et l'interdiction de la chasse aux requins. Le monde du surf avait exprimé sa colère et son incompréhension lors de la dernière attaque mortelle en février dernier. L'américain Kelly Slater, légende du surf, onze fois champion du monde, était sorti de réserve et s'était exprimé sur la situation - Lire notre article connexe […]

trackback

[…] Le drame survenu le 21 février dernier à Saint-André, sur la côte Est de l'île de La Réunion ou un un bodyboardeur était décédé suite à l'attaque d'un requin, a suscité beaucoup de réactions. Même la légende du surf, l' américain Kelly Slater, s'en était mêlé - voir notre article connexe. […]

wpDiscuz