La SNSM demande à l'état une rallonge pour boucler son budget

Il manque 3 millions d'euros à la SNSM pour boucler son budget 2017.
C'est la somme que le président Xavier de la Gorce demande à l'état de lui accorder.
Initialement prévu à 27 millions d'euros, c'est à 30 millions que se monte la somme nécessaire pour assurer les dépenses de fonctionnement et les investissements de l'année prochaine.

Mais le problème ne sera pas pour autant résolu pour les années à venir. L'institution composée exclusivement de bénévoles - 7000 personnes assurent les opérations de sauvetage en mer - doit renouveler sa flotte vieillissante afin d'assurer les missions dans les meilleures conditions possibles. Il s'agit de remplacer une quarantaine de canots tout temps dont 23 durant les dix prochaines années. L'autre poste important est la formation des sauveteurs.

En 2015, 7955 personnes ont été secourues au cours de 4925 interventions.
C'est dire l'importance de la SNSM pour pouvoir pratiquer le nautisme et la plaisance dans les meilleures conditions de sécurité possibles.

Les dons des plaisanciers sont largement insuffisants et pourtant 80% des interventions sont faites pour les secourir.

Une des solutions envisagées serait l'instauration d'une taxe annuelle modeste destinée à participer au financement de l'institution.

Répondez à notre petit sondage:

Accepteriez-vous l'instauration d'une taxe destinée à financer la SNSM ?

Reportage France3 Côte d'Azur

Avenir de la SNSM

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

A lire aussi :

Laisser un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

M'informer
avatar
wpDiscuz