Deux incidents le même jours avec deux navires en Nouvelle Zélande et dans les îles britanniques

En cause de mauvaises conditions météo

A l'opposé l'un de l'autre sur le globe terrestre, deux navires ont connu des difficultés dimanche 12 février.
Dans les deux cas, c'est un vent violent qui est à l'origine des deux incidents qui n'ont fait heureusement que des dégâts matériels.

En Nouvelle Zélande

Le Seabourn Encore, un navire de croisière appartenant à la compagnie américaine Seabourn Cruises, qui faisait escale dans le port de Timaru en Nouvelle Zélande a rompu ses amarres à cause d'un vent violent latéral qui venait côté tribord.
Le paquebot est venu heurter avec sa poupe un autre bateau qui était amarré.
Les dégâts étant peu importants, le navire a été autorisé à poursuivre sa croisière.

Ile de Man

C'est dans le port de Douglas, dans le Sud de l'île de Man que c'est produit le second incident. Le Ben-my-Chree, un navire mixte marchandises-passagers appartenant à la compagnie Steam Packet, poussé par un vent violent, a heurté le quai causant des dégâts aux infrastructures à terre et au bateau. Ce n'est pas le premier incident pour ce navire. En 2010, 2011 et 2013, le bateau avait déjà connu des accostages difficiles ayant entrainés des dégâts importants. En 2015, il était entré en collision avec un bateau de pêche en entrant dans le port de Douglas.

Photo By Philphos