Coup de gueule des sauveteurs en mer

Article mis à jour : le 12 mars 2017 à 12 h 26 min

A la suite de la dernière intervention concernant le sauvetage de deux voiliers en difficulté au large de l'île du Levant que nous relations ici-même, Le capitaine de frégate Yann Bizien a tenu à faire une mise au point relayée par le journal La Provence:

"Chacun doit s’obliger vis-à-vis de sa sécurité, de celle des autres et de son sauvetage. Les sauveteurs prennent des risques au profit de celles et ceux qu'ils sauvent. C'était le cas cette nuit, au large de l'île du Levant."

"Il est donc important d'apprendre à renoncer à une sortie en mer lorsque tous les attributs de la sécurité ne sont pas rassemblés. Imprudence, improvisation, inattention, insouciance, ignorance, routine, naïveté et excès de confiance sont les pires ennemis de la sécurité en mer..."

Rappelons que l'imprudence de ces deux plaisanciers aura mobilisé un paquebot de croisière (le Costa Diadema), un cargo-mixte (le Monte d'Oro de Corsica Linea), un hélicoptère Dauphin de Service public et deux canots tous-temps de la SNSM...

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

A lire aussi :

Laisser un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

M'informer
avatar
wpDiscuz