Corsica Ferries s'engage dans la réduction de son empreinte climatique

 

La compagnie de navigation franco-italienne, Corsica Ferries fête les 5 ans d'une démarche intégrée contre le changement climatique

De l'Amazonie à la Corse, de la compagnie aux passagers :
un partenariat engagé qui porte ses fruits

Il y a cinq ans, début 2012, Corsica Ferries figurait parmi les entreprises pionnières à soutenir un projet de conservation et de reforestation sur les bords d'un confluent de l'Amazone, dans la région de San Martin, au Pérou. Le projet avait été lancé peu de temps auparavant par PUR Projet, en partenariat avec des producteurs locaux de cacao en agroforesterie.

Plus de 60 000 arbres plantés en cinq ans
Grâce à leurs contributions volontaires, les passagers de Corsica Ferries ont ainsi permis la création de la « Forêt Corsica Ferries » au cœur de cette zone. A ce jour, plus de 60 000 arbres ont été plantés entre 2012 et 2016, qui ont permis de séquestrer 20 000 tonnes de CO2.

Acteur concerné, Corsica Ferries contribue à réduire l'empreinte climatique des transports maritimes via cette démarche de responsabilisation. La compagnie s'engage, par ailleurs, à travers une charte de réduction de l'impact environnemental avec pour objectif la réduction de consommation de carburant et l'intégration de meilleures pratiques au quotidien.

Des enjeux environnementaux et humains

Soutenu par Corsica Ferries et d'autres partenaires, le projet global dans la région de San Martin a continué à se développer ces dernières années, pour atteindre plus de 3 millions d'arbres plantés en modèles agroforestiers et en plantations forestières. Au-delà de la problématique du réchauffement climatique, l'agroforesterie répond aux enjeux de défense de la biodiversité et s'effectue dans le respect des peuples. Le projet comprend aussi la conservation de 450 000 hectares de forêt primaire (soit environ 200 millions d'arbres).

Cette action, porteuse d'une ambition socio-environnementale, est le fruit d'une œuvre collective. A l'origine soutenue essentiellement par des entités privées, comme Corsica Ferries, elle est désormais investie par le gouvernement péruvien qui développe un programme de plantation de 40 millions d'arbres sur plus de 44 000 hectares. PUR Projet travaille, par ailleurs, avec toutes les organisations locales (coopératives, associations, mairies, écoles, entreprises et producteurs indépendants), des ONG, des fonds d'impact finance et des institutions internationales, pour déployer le projet, à présent à une échelle régionale.

Gran Pajatén, un projet reconnu par l'UNESCO
En mai 2016, le modèle de gestion communautaire du projet a reçu une nouvelle reconnaissance, au niveau international cette fois-ci avec l'enregistrement de la zone de projet au sein d'une Réserve de Biosphère de l'UNESCO, sur 2,4 millions d'hectares, ce qui représente 3 fois la superficie de la Corse.

Du global au local, le projet Mele de Luna
L'engagement de Corsica Ferries en Amazonie et l'expertise de PUR Projet sur l'agroforesterie se déclinent aussi localement depuis 2016, avec un premier projet agroforestier financé en Corse. L'agroforesterie est une initiative pionnière sur l'île, visant à réintégrer l'arbre au cœur des exploitations agricoles et des territoires, pour de multiples bénéfices sociaux et environnementaux. 


La Corse offre un potentiel remarquable et encore inexploité pour l'agroforesterie : celle-ci pourrait apporter des solutions à différents enjeux clé sur l'île, comme la viticulture (lutte biologique intégrée, adaptation au changement climatique) et les pratiques pastorales (plantation d'essences fourragères, amélioration du bien-être animal).

Le premier projet financé, mené par Sophie Guillaume, apicultrice installée près de Calvi, intègre des arbres, arbustes, arbrisseaux, des plantes médicinales ou encore des jachères fleuries parmi les ruches d'abeilles noires, l'écotype corse. L'objectif de ce projet agroforestier est de soutenir les petits producteurs et agriculteurs qui souhaitent réintégrer l'arbre dans leur système agricole, de soutenir l'innovation dans les filières emblématiques corses et de diversifier leurs productions. D'autres projets sont à l'étude pour 2017 sur le territoire corse.

Corsica Ferries - Pierre Mattei« L'engagement de Corsica Ferries se poursuit au quotidien à travers la formation de nos  équipages au respect de l'environnement et de notre adhésion à la Charte Bleue d'Armateurs de France, qui œuvre à la protection de l'environnement marin et du littoral. La démarche carbone fait désormais partie intégrante de notre engagement. Chaque contribution volontaire des passagers rend possible le succès du projet Gran Pajatén, si important aussi pour les populations locales. Nous encourageons nos passagers à continuer à se mobiliser pour atteindre 100 000 arbres plantés dans la « Forêt Corsica Ferries » d'ici 2018 ! », soutient Pierre Mattei, Président du Directoire Lota Maritime - Corsica Ferries.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

A lire aussi :

Laisser un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

M'informer
avatar
wpDiscuz