Vendée Globe : Alex Thomson repasse devant Armel Le Cléac'h

Ils se tiennent dans moins d'un mille nautique.

Alex Thomson (Hugo Boss) à repris la tête de la course devant Armel Le Cleac'h (Banque Populaire VIII) qui le talonne à 0,65 mille.
Après 26 jours de course, cela va-t-il durer jusqu'au bout ?
On en rêve, on aimerait bien que ce duel de titans auquel se livrent les deux marins dure jusqu'à la fin de la course. On se prend à imaginer les deux bateaux au coude à coude jusqu'au franchissement de la ligne d'arrivée.

Des nouvelles de la Course

A l'arrière ceux qui se trouvent au coeur de la dépression connaissent des conditions de course musclées.

Pieter Heerema (No Way Back), dans la dépression:
"C’était une nuit musclée et actuellement les conditions sont musclées. J’ai un gros grain qui arrive avec un vent de 35-38 nœuds, qui a change de direction. Du coup les vagues arrivent de partout. Ce n’est pas très rassurant. Ca tape. Le bateau heurte les vagues et le pont est sous l’eau. Ce n’est pas le temps idéal. 35 nœuds, c’est trop. Le bateau est plus rapide et plus heureux avec un vent de 25 nœuds. Il faut traverser. Cela va durer quelques jours et puis après, j’espère que le vent sera plus stable. Avec ces creux, je ne veux pas naviguer à pleine vitesse, car il reste de la route à faire et mon objectif est d’arriver aux Sables avec le bateau et moi-même en bon état. Se déplacer sur le bateau est difficile. Manger est difficile. Mais on fait avec… »

Plus à l'avant, Jérémie Beyou (Maitre CoQ), en 4ème position à 1073 milles de la tête de course, connait quelques difficultés:

"J’ai un vent un peu plus régulier, mais j’ai pas mal de problèmes à bord ! Depuis hier, j’ai mon grand gennaker qui est coincé en tête : je n’arrive pas à l’affaler car le « hook » est bloqué. Pour l’instant, il est roulé devant et il ne se déroule pas mais d’abord je perds de la vitesse et surtout je prie pour qu’il ne se déroule pas… Il va falloir que je monte dans le mât : je ne sais pas comment je vais me débrouiller. Je ne pense pas que je pourrais monter aujourd’hui et en plus, je n’ai toujours pas de météo précise avec mes problèmes de communication à cause de mon « Fleet » en panne. J’ai juste reçu un avis de coup de vent de la part de la Direction de Course et il faut que je cavale fort pour passer devant le gros de la dépression. Je ne sais pas si j’aurais une accalmie pour résoudre ce problème : c’est assez stressant parce que si le gennaker se déroule avec 40-50 nœuds, je ne sais pas comment ça va se passer. J’essaye de m’accrocher à SMA et je vais vite vers l’Est pour ne pas trop descendre vers les Kerguelen a contrario des leaders. En ce moment, la mer est un peu désorganisée…"


Le Vendée LIVE du 01/12/2016 / Vendée Globe 2016 par VendeeGlobeTV

Classement 26ème jour à 15h (UTC+1) - Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Vendée Globe - classement 01/12 à 15h

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une inexactitude dans l'article, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée
N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour un retour de notre part (facultatif)

Partager cet article :

A lire aussi :

Laisser un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

M'informer
avatar
wpDiscuz