Vendée Globe : on joue à touche-touche dans les mers du Sud

Armel Le Cleac'h (Banque Populaire VIII), toujours en tête, et Alex Thomson (Hugo Boss) qui a réduit l'écart à 12 nautiques, jouent à touche-touche dans les mers du Sud. On a du mal a imaginer qu'après 25 jours de course les deux bateaux puissent se retrouver avec si peu d'écart.
Alex Thomson ne semble pas trop handicapé par son foil tribord endommagé.

Les deux leaders ont vraiment fait le break avec le reste de la flotte qui s'étire maintenant sur 4660 milles nautiques.
Sébastien Josse (Edmond de Rothschild), à la 3ème place, se trouve à 669 nautiques.

armel-le-cleach"C’est vrai que ce matin c’était la bonne surprise, enfin cette nuit. Vers 3h du matin on a eu la visite de la marine nationale, avec un beau bateau et l’hélico qui est venu nous survoler quelques minutes. J’ai pu discuter avec le pilote et le commandant du bateau. Ça faisait du bien d’avoir de la présence humaine au milieu de l’Océan Indien. On s’est salués, ils étaient contents de me voir aussi. [...] Ça avance assez vite depuis 24h, c’est assez tonique. On est à plus de 20 nœuds. Je ne sais pas si je peux tenir ce rythme sur toute l’épreuve. On a eu une météo exceptionnelle, on a des bateaux équipés de foils, ça aide à faire des bonnes moyennes. On est rentrés dans les mers du Sud depuis une semaine. C’est un rythme différent. On alterne entre les passages de front et les dépressions qui s’enchainent. On verra au cap Horn si on est toujours en avance et si on tient ce rythme. C’est la météo qui décidera. Il y a une belle bagarre avec Alex, ça permet de maintenir la pression au niveau de la vitesse. Il ne faut pas faire n’importe quoi et chercher à aller plus vite que l’autre. J’essaye de garder ma façon de naviguer. Je l’applique depuis le départ. On fera les comptes au cap Horn."
Armel le Cléac’h
(Banque Populaire VIII)

Des nouvelles de la course

Derriere les leaders, pour ceux qui se trouvent encore dans l'atlantique, les conditions météo vont se durcir avec un front froid qu'ils vont devoir subir jusqu'à l'entrée dans l'indien avec des vents à plus de 50 noeuds...

Didac Costa (One Planet One Ocean), qui avait du revenir aux Sables d'Olonne pour réparer, grignote peu à peu son retard sur la flotte puisqu'il ne se trouve plus qu'à une centaine de milles du peloton de queue


Le Vendée LIVE du 30/11/2016 / Vendée Globe par VendeeGlobeTV

Classement 25ème jour à 15h (UTC+1) - Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Vendée Globe - classement 30/11 à 15h