Les 1500 kgs de cocaïne saisis à bord des bateaux étaient difficilement dissimulables

Une saisie record

Le 21 et le 23 janvier derniers, deux bateaux transportant en tout près de 1500 kgs de cocaïne étaient arraisonnés, l'un au large des îles Marquises, l'autre dans la marina de Arue à Tahiti.
La valeur marchande des produits saisis s'élève à plus de 50 millions d'euros.
La prise la plus importante jamais réalisée dans le Pacifique Sud.

L' opération avait été mené conjointement par la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), la douane de Polynésie et et la frégate "Le Prairial" de la Marine nationale.

Les deux voiliers étaient partis d'Amérique du Sud et s'apprêtaient à rejoindre l'Australie.

L' équipage du premier voilier intercepté au large des Marquises avait tenté de saborder le bateau à l'aide d'explosifs en voyant la frégate de la marine nationale arriver. 639 Kgs de drogue avaient pu être récupérés avant que le voilier ne sombre.

L'autre, un catamaran Nautitech 44 répondant au doux nom de "Mojito", a fait l'objet d'un contrôle douanier dans la marina de Arue au cours duquel ont été découverts 809 kgs de cocaïne.

De la cocaïne dans tous les fonds du bateau

Difficile de dissimuler une telle quantité de produits stupéfiants. Il y en avait de partout à bord comme en atteste les photos prises par la douane française lors de la fouille du bateau.
Toutes les trappes s'ouvraient sur des pains de cocaïne.
En tout, 4 personnes de différentes nationalités, dont un français, ont été interpelées et remises à la gendarmerie.

Les commentaires sont fermés